Bronchite asthmatiforme : causes, manifestation et traitement

Tout savoir sur la bronchite asthmatiforme et son traitement

La période hivernale est annonciatrice de fêtes et de nombreuses maladies infectieuses telles que la bronchite. Celle-ci se décline sous plusieurs formes. Certaines sont faciles à détecter et à prendre en charge. Cependant, il en existe une forme difficilement repérable et dangereuse pour les organismes vulnérables. Il s’agit de la bronchite asthmatiforme. Voici quelques informations pour mieux connaître et appréhender ce mal.

Bronchite asthmatiforme : définition, différenciation et symptômes

La bronchite asthmatiforme est une maladie des voies respiratoires qui présente les symptômes d’une bronchite aigüe et/ou d’un simple asthme. En effet, à chaque inspiration, l’air absorbé contient de la poussière. Elle se dépose au niveau des organes respiratoires : narines, gorge, bronches et poumons. Avec le temps, l’accumulation de la poussière et les dépôts microbiens obstruent les voies respiratoires, rendant ainsi la respiration de plus en plus difficile pour le malade.
Pourquoi la bronchite asthmatiforme ressemble-t-elle à la bronchite et à l’asthme ? La bronchite est une inflammation respiratoire qui est causée par d’anciennes maladies virales et bactériennes. Elle se déclare aussi lorsque le sujet est exposé à des substances irritantes. L’asthme par contre, est dû à l’atrophie des muscles des organes respiratoires. Il se déclare à l’ingestion de produits irritants et en présence d’allergènes. Il en découle des difficultés à respirer, des douleurs thoraciques chroniques et une pression à chaque inspiration et expiration.
La bronchite asthmatiforme est une obstruction occasionnelle des bronches qui peut devenir permanente lorsqu’elle n’est pas traitée. Elle est généralement la résultante d’une infection. Le sujet malade a souvent une toux qui devient grasse au fil du temps. En plus de douleurs thoraciques, il a une respiration sifflante, des crachats jaunâtres et visqueux. Le thorax apparaît bombé, car l’air se retrouve souvent bloqué à l’intérieur. En outre, il éprouve des difficultés à expirer.
Quelques fois, le malade peut être sujet à une fièvre légère. Enfin, il est sujet à la dyspnée et à des contractions bronchiques douloureuses à chaque mouvement respiratoire. Contrairement à l’asthme, la bronchite asthmatiforme ne nécessite pas la présence d’allergène. Par conséquent, le malade ne présente aucun symptôme cutané directement lié au mal. Elle peut donc être développée par toute personne en présence des facteurs déclencheurs.

Causes et cibles de la maladie

Les causes de la bronchite asthmatiforme sont multiples. En général, elle est occasionnée par des infections virales et bactériennes ou d’anciennes bronchites. Chez l’enfant, la pathologie peut être révélatrice d’un asthme. Il est aussi possible de la développer lorsque le patient souffre de pathologies cardiaques ou respiratoires. Enfin, le reflux gastro-œsophagiens irrite les voies respiratoires lorsque l’acide gastrique s’insère dans le tissu musculaire des organes respiratoires.
La bronchite asthmatiforme est plus susceptible de se développer chez des personnes vulnérables. Celles âgées de moins de deux ans sont les plus concernées. En dehors d’elles, les personnes souffrant de l’asthme, de troubles cardiaques et d’autres maladies respiratoires sont aussi vulnérables à cette pathologie. Les sujets souffrant de bronchites ou de bronchiolite de manière récurrentes et celles ayant mal traité une bronchite antécédente sont aussi à risques. En outre, tous ceux qui souffrent d’allergies ou sont facilement irrités par la présence de polluants peuvent facilement souffrir d’une bronchite asthmatiforme. Les fumeurs chroniques et les femmes enceintes et les personnes âgées constituent la dernière strate vulnérable à la bronchite asthmatiforme.

Bronchite asthmatiforme : contagion et durée

La bronchite asthmatiforme peut être d’origine virale ou bactérienne. Elle est donc contagieuse en fonction de son déclencheur. Dans le cas présent, elle peut être transmise par les fluides buccaux : salives ou crachats. Lorsque la maladie est vite prise en charge, elle dure 7 à 10 jours. Au-delà, il est recommandé de repartir chez le médecin. La toux accompagnatrice peut cependant se prolonger pendant 21 jours à peu près.

Comment la prévenir ?

Il est assez aisé de prévenir la bronchite asthmatiforme. Il faut réguler les contacts humains. Pour ce faire, portez des masques pour recouvrir le nez et la bouche. Utilisez des mouchoirs personnels et jetables. Il faut aussi éviter les zones avec un fort trafic humain. Enfin, il faut se tenir loin des substances irritantes et des effluves de tabac.

Traitement de la bronchite asthmatiforme

Dès les premiers symptômes d’une bronchite ou d’une bronchite asthmatiforme, nous recommandons de consulter un médecin. Le plus souvent, la maladie sera endiguée par l’utilisation d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires. En cas de persistance de la maladie, le médecin peut vous recommander une consultation chez un pneumologue. La bronchite asthmatique virale est traitée par l’association de :

  • Bronchodilatateurs
  • Antipyrétiques
  • Corticoïdes
  • fluidifiants bronchiques

Il existe un vaste choix de remèdes naturels pour soulager les symptômes de la bronchite asthmatiforme. Vous pouvez utiliser : du thym, des feuilles d’eucalyptus, du gingembre, de la guimauve, de la sauge, du plantain, ou du bouillon blanc. Les feuilles peuvent être consommées sous forme de tisanes ou d’infusions. Elles peuvent aussi être broyées pour en extraire le jus.
Rappelons toutefois qu’en dépit du fait qu’elle soit bénigne, la bronchite asthmatiforme est rare et facilement confondue avec d’autres formes de bronchite. Lorsqu’elle n’est pas vite détectée, elle peut entraîner de graves complications chez le malade.

Articles similaires

Voir aussi

Mirac cosmetic avis : efficacité, bienfaits, conseils d’usage

Actions de Mirac cosmetics sur les cheveux, test & avis

L’un des critères de beauté, important pour les hommes et les femmes, est la chevelure. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *