Les produits bio à éviter pour le bien-être quotidien

Les produits bio à éviter pour une meilleure santé

De plus en plus, la tendance est à la consommation des produits bio, traités sans pesticides. Cependant, même si leur utilisation présente de nombreux avantages, il n’en demeure pas moins que des doutes planent quant à certaines variétés. Découvrons ensemble quelques produits à éviter et les raisons qui y sont liées.

Les légumes hors saison

Cela peut paraître surprenant, mais il est conseillé de plus en plus d’éviter les légumes bio hors saison. Il s’agit entre autres :

  • Des tomates ;
  • De l’aubergine ;
  • Du poivron et du concombre.

Vous découvrirez des indications sur mutuelle.fr à propos des produits mis en cause. En effet, ces derniers sont cultivés dans des serres chauffées afin de conserver des propriétés proches des échantillons naturels. Cette forme de culture, d’après une étude réalisée par l’Ademe, serait problématique.

Le rapport mentionne que les conditions de production de ces légumes bio entraîneraient une émission de gaz à effet de serre sept fois supérieure à la normale. Pour tenter de mettre fin à tout ceci, des associations militent et exercent une pression sur les décideurs. Ainsi, l’administration a décidé d’ici à l’horizon 2025 d’obliger les producteurs à trouver des méthodes palliatives. Les pistes les plus plausibles pourraient être de recourir à des énergies renouvelables pour la production de ces légumes.

Les poissons bio plombés

Récemment, un sondage sur les poissons bio a visé près de 60 millions de consommateurs. Il ressort de cette enquête que le saumon est le produit désigné fortement contaminé par les métaux lourds et les pesticides. Cette situation proviendrait de son alimentation, basée sur un mélange de farines et d’huiles non végétales. Ces nutriments sains de par leur composition subissent une contamination en raison du niveau de pollution générale des océans. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il est difficile de certifier le poisson sauvage pêché en mer par exemple ou de conseiller des crevettes aux femmes enceintes. Par ailleurs, de nombreuses espèces halieutiques autres que le saumon sont mises en cause. Il s’agit :

  • Des conserves de sardine à l’huile ;
  • Des filets de cabillaud panés et surgelés.

Toutefois, il faut préciser que seul l’assaisonnement est certifié biologique, selon les étiquettes des produits. Les produits en eux-mêmes pourtant labellisés bio n’offrent guère de garantie.

Les additifs bio

Dans la liste des substances bio autorisées, les noms de deux molécules à éviter reviennent souvent. Il s’agit du nitrate de potassium et du nitrite de sodium (respectivement E252 et E250). Beaucoup de spécialistes les doigtent, comme étant des additifs cancérigènes. Depuis, l’ONG Food Watch, la ligue contre le cancer et l’application Yuka se sont associées pour lancer une pétition qui vise purement le retrait et l’interdiction des substances incriminées.

Les années à venir nous édifieront sur l’aboutissement de cette pétition et l’impact qu’elle pourrait avoir sur les consommateurs de jus, boissons et vins blancs. Mais en attendant, beaucoup de professionnels conseillent d’opter pour des produits naturels, si vous ne parvenez pas à décrypter les étiquettes des articles bio.

 

En définitive, bien que les articles bio soient présentés comme une alternative aux produits classiques, ils ne sont pas tous fiables pour autant. Certains sont à éviter en raison des substances dangereuses qu’elles contiennent ou des maladies comme le fécalome qu’ils peuvent entrainer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *